lundi 19 mai 2008

Mes points de croix précédents

J'ai commencé le point de croix il y a environ deux ans. Je faisais du canevas quand j'étais plus jeune, mais j'avais fini par bloquer sur une nature morte au violon (qui doit traîner quelque part dans le bureau si je me souviens bien). Le problème du canevas, c'est que les dessins ne sont pas forcèment faits pour être brodés. Je m'explique : parfois, le dessin est trop fin, on ne peut faire qu'un point alors qu'il y a deux couleurs, donc il faut jongler avec les couleurs et le résultat n'est pas toujours très beau.
L'avantage du point de croix compté, c'est que le nombre de points est défini à l'avance et il n'y a pas besoin de s'arracher les cheveux pour savoir quelle couleur privilégier.Il suffit de suivre bêtement un diagramme et le résultat est toujours beau. Enfin après, ça dépend aussi des goûts de chacun : les motifs de point de croix ont tendance à être euh, comment dire ça de manière élégante, mièvres et naïfs? Je ne supporte pas les abécédaires ou les tableaux du style "café" avec des cafetières, des grains de café etc. 
Pour ma part, je suis très branchée animaux, plutôt stylisés ou du style un peu cartoon. Je commence donc à avoir une ménagerie à la maison.
Mon premier point de croix est une vache. Je ne la trouve pas très belle, mais à l'époque, je suis allée chez Cultura et il n'y avait pas vraiment beaucoup de choix. Depuis, j'ai trouvé d'autres sites sur internet qui proposent des motifs qui me plaisent plus.


Ensuite, il y a eu les 3 canards qui trônent désormais fièrement dans le salon.
J'ai ensuite eu ma période savane avec la girafe et le zèbre.

          

Après, Virginie étant enceinte, j'en ai profité pour me lancer dans un ouvrage d'une plus grande ampleur. Au moins celui-là, je n'aurai pas à le garder chez moi! Comme j'aime les cadeaux utiles, j'ai choisi une toise dite "Arche de Noé". Normalement, si elle est accrochée à la bonne hauteur, elle devrait servir jusqu'à 4-5 ans! A moins que Morgan soit une future Adriana Karembeu, c'est possible...


Depuis, j'ai commencé un arbre avec un chat, mais il n'est toujours pas fini. Je préfère me consacrer aux canards, même si je les ai déjà faits, c'est un plaisir de les voir prendre forme sur la toile blanche. 
Car c'est surtout ça qui me plaît dans le point de croix compté : on part d'une toile blanche, et au fur et à mesure, tout apparaît, avec les dégradés de couleurs, les nuances qu'on n'imagine pas forcément au début, mais qui à la fin donnent toute sa beauté à l'ouvrage.
L'inconvénient, c'est qu'après, on en fait quoi de ce qu'on a brodé? Pour l'instant, j'en ai encadré la plupart. Deux sont dans la bibliothèque, un est accroché au mur après trois mois de bataille avec Pierre qui mettait toute la mauvaise volonté du monde à planter un clou...
Pour les autres, on verra, il y a plein de place sur les murs de l'appartement, mais pour avoir l'autorisation d'en accrocher un, il faut négocier ferme, Pierre n'étant pas spécialement fan...

Aucun commentaire: