Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du septembre, 2014

Tableau de naissance

Dernier point de croix en date, encore pour une naissance! Cette fois-ci, c'est une petite Jeanne. Le motif m'avait bien plu car il n'y a pas de dominante rose ou bleue. Le cadre gris (choisi par Pierre) est en parfait accord avec le reste.


Petits sablés aux pépites de chocolat

Pour le goûter du dimanche, j'ai fait des sablés tout simples que j'ai améliorés avec des pépites de chocolat. La recette de base est ici, mais je l'ai légèrement modifiée.
Au final, des biscuits qui se dégustent sans faim avec un bon thé!

Ingrédients (pour environ 25 biscuits)

200g de farine90g de beurre80g de sucre roux100g de pépites de chocolat1 oeuf
Battre le sucre et l'oeuf. Ajouter la farine et les pépites de chocolat et travailler avec les mains. Incorporer le beurre mou coupé en morceaux et pétrir jusqu'à obtenir une boule. Etaler la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé et mettre quelques minutes au congélateur. Découper les biscuits à l'emporte-pièce, récupérer le reste de pâte et répéter les étapes précédentes jusqu'à épuisement. Cuire environ 12 min à 180°C (four préchauffé).

Bretzels

Lors de notre séjour à Berlin au printemps dernier, nous avons mangé des bretzels quasiment tous les jours. Pas les biscuits secs pour apéritif, les vrais, moelleux à l'intérieur, croustillants à l'extérieur. J'en avais même trouvé au rayon surgelés. Nous pouvions les déguster tièdes à la sortie du four, "régalade" comme on dit chez nous!
Sauf qu'en France, on ne trouve pas de bretzels dans les boulangeries, encore moins au rayon surgelés. Et comme certains à la maison m'en réclament assidûment ces derniers temps, je me suis résolue à dénicher une recette à ma portée. Et il se trouve que les bretzels, c'est très simple à réaliser finalement, il faut juste être un peu patient, comme pour toutes les préparations à pâte levée en fait. J'ai quand même été prudente, j'ai divisé les proportions par 2 pour une première fois (sauf pour le sachet de levure que j'ai mis en entier), mes expériences en la matière n'étant pas très heureuses.
J'…

Financiers aux amandes

Je me remets aux petits gâteaux avec ces financiers. La recette de base est tirée de Marmiton mais je l'ai modifiée un peu.
N'ayant pas de moules à financiers, j'ai utilisé mon moule à madeleines et celui à mini tartelettes.
La première fournée était un peu trop cuite mais la deuxième était parfaite. On avait presque l'impression de manger de la frangipane telle quelle. Miam!

Ingrédients (pour environ 30 petits gâteaux)

4 blancs d'oeufs100g de sucre glace60g de farine100g de poudre d'amandes70g de beurre
Dans un saladier, mélanger le sucre, la farine et les amandes. Ajouter les blancs un à un et bien battre au fouet électrique. Terminer par le beurre fondu. Verser la pâte dans les moules et faire cuire 10 à 15 min à 180°C.

Fondant au chocolat (sans beurre)

J'avais des invités de dernière minute aujourd'hui, j'ai réalisé un dessert rapide : un fondant au chocolat sans beurre. J'avais du beurre, mais je me suis dit que c'était l'occasion de tester une autre recette. Comme ça, si Pierre n'aime pas, je n'aurai pas à finir le gâteau toute seule...
Pour le moelleux, on remplace le beurre par de la compote de pomme. J'avais déjà vu cette recette il y a fort longtemps, mais je n'étais pas motivée pour la faire, je craignais que le goût de la pomme ne soit trop prononcé. A tort!
Le gâteau a vraiment une texture fondante, c'est bluffant. Je pense que je l'ai fait cuire un peu longtemps, je demande à voir avec une texture un peu coulante.

Ingrédients
200g de chocolat200g de compote de pomme3 oeufs50g de sucre50g de farine
Faire fondre le chocolat. Ajouter les oeufs un à un puis la compote, le sucre et la farine. Bien mélanger, verser dans le moule et faire cuire 15 min à 180°C (la lame du couteau éta…

Marguerites d'automne et oeillets de chine

En revenant de vacances, j'avais arraché toutes les fleurs et tomates dans le fond du jardin, à l'exception des oeillets d'inde qui sont encore très beaux (je vais finir par les apprécier...). J'avais amoureusement ratissé la terre et je me disais que je laisserais en jachère jusqu'au printemps prochain. Sauf que 2 jours après, la terre était creusée de partout et en plus, il y avait des crottes de chat!!! Conclusion, si je ne veux pas que les chats du quartier ravagent mes plates-bandes, il faut que je mette des fleurs ou des plantes.
J'ai donc fait une excursion chez Truffaut et acheté des oeillets de Chine et des marguerites d'automne. Ces dernières sont en fait des chrysanthèmes, mais ils sont tellement associés au cimetière que le marketing a dû leur trouver un autre nom pour les vendre!!
Après avoir planté tout ça, j'ai mis du répulsif à chat prêté par un voisin, j'espère que ça sera efficace et que je ne vais pas tout retrouver ventre à l&#…

Tarte aux framboises surgelées

La semaine dernière, j'avais acheté des prunes pour faire une tarte. Après quelques jours, elles étaient encore dures et pas du tout sucrées, j'ai dû trouver un substitut au pied levé. Heureusement, il me restait des framboises surgelées (merci Picard...). J'ai fait cette recette qui permet de cacher les framboises surgelées grâce au crumble.
J'ai pris de la pâte sucrée (préparée auparavant et congelée) et j'ai divisé les quantités de crème d'amande et de crumble par 2 car mon plat à tarte n'est pas très grand.
C'était très bon, mais un peu coince quand même, la quantité de pâte sucrée (un peu plus de 300g pour mon moule de 20 cm de diamètre) est trop importante. La pâte est épaisse, avec la crème d'amande et le crumble en plus, ça plombe... Une boule de glace vanille a permis de tout faire passer plus facilement, mais la prochaine fois, il faudra que l'étale la pâte plus finement (plus facile à dire qu'à faire...).

Flan fondant au chocolat

Pour affronter la rentrée, j'ai choisi de confectionner un flan au chocolat trouvé sur le site de Nestlé. Le goût se rapproche de celui du flan, mais la texture est plus celle d'un gâteau. C'est fondant dans la bouche, très agréable. C'est une recette à garder dans un coin.