dimanche 25 septembre 2016

Brioche sans beurre et sans oeufs (mais pas sans matière grasse!)

Mon problème avec les brioches, c'est que je trouve des recettes que j'arrive à faire la première fois (voir la brioche "butchy") mais, à la seconde tentative, la pâte ne lève pas et je me retrouve avec la fameuse brioche parpaing...
Voici donc une énième recette de brioche dénichée au gré de mes pérégrinations sur la toile. Cette fois, il s'agit d'une recette sans oeufs et sans beurre mais avec de l'huile. Elle serait de Christophe Michalak. Je ne suis pas particulièrement fan de ce qu'il fait, c'est en général trop sucré ou trop gras à mon goût. Mais dans ce cas précis, les proportions avaient l'air raisonnables. J'ai tout de même fait quelques modifications car je ne voulais pas ouvrir 1L de lait entier (je le garde pour mes yaourts), donc j'ai mis de la crème fraîche + du lait 1/2 écrémé. J'ai également utilisé de l'huile de pépins de raisin, plus neutre que celle de colza (en plus, je n'ai pas d'huile de colza!).
Je n'ai pas pris le robot cette fois-ci, seulement une cuillère en bois et mes petites mains, et ma foi, ça n'était pas trop collant. Je n'ai même pas eu à ajouter de farine. Peut-être que le mélange lait/crème apporte au final moins de liquide et permet d'obtenir une pâte moins collante?
En tous cas, la pâte a bien levé et à la sortie du four, la brioche était appétissante. En revanche, la forme ne me satisfait pas, il faudra que je trouve un autre plat, celui-ci était trop grand.
A la découpe, la mie est moelleuse et pas trop dense (comprendre: ce n'est pas une brique comme j'en fais régulièrement!). A la dégustation, j'ai trouvé le goût de l'huile un peu trop présent sans garniture, mais avec de la confiture, il disparaît complètement. Très bonne recette, j'ai enfin fait une bonne brioche, et ce sans robot! A voir si elle est aussi bonne la prochaine fois!

Ingrédients
  • 200 gr de lait 1/2 écrémé
  • 60g de crème fraîche (18% semi-épaisse pour moi)
  • 70 gr d’huile de pépins de raisins
  • 380 gr de farine
  • 60 gr de sucre
  • 5 gr de sel
  • 1 sachet de levure de boulanger
  • 1 oeuf

  • Commencer par chauffer le lait et la crème (à peine tiède, 35°C à mon thermomètre) et délayer la levure de boulanger, laisser mousser 10 minutes environ.
    Dans un saladier, mélanger la farine, avec le sucre, le sel, ajouter ensuite l'huile et mélanger de nouveau avec une cuillère en bois. Pour finir ajouter progressivement le lait avec la levure en mélangeant toujours avec la cuillère en bois. Quand la pâte commence à se détacher du saladier, pétrir jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène et lisse.
    Couvrir le saladier d'un torchon propre et laisser ainsi reposer pendant 1 h, la pâte doit avoir doublé de volume.
    Beurrer le moule de votre choix, ajouter une feuille de papier sulfurisé, sur le plan de travail légèrement fariné diviser votre pâte à brioche en plusieurs boules de pâte régulières. Disposer dans le moule en les espaçant légèrement.
    Laisser reposer 20 minutes, à l'aide d'un pinceau badigeonnez votre brioche avec un oeuf battu et enfournez pour 25 minutes à 180°C (four préchauffé).


    samedi 10 septembre 2016

    Nids sablés au caramel

    Ce matin, en lisant mes newsletters, je suis tombée sur cette alléchante recette de nids sablés au caramel. J'avais déjà fait des biscuits similaires (nids au chocolat) mais il s'agissait d'une recette de Martha Stewart, donc BEAUCOUP plus riche que celle-ci.
    Comme je n'avais pas de sauce caramel pour les garnir, j'en ai fait une à partir d'une recette trouvée sur un autre blog. Je n'avais pas de crème fraiche épaisse à 40%, j'ai donc utilisé celle à 18%. Malgré cette différence, la texture obtenue ressemble à celle décrite. Par contre, j'aurais dû diviser les proportions par 2 car j'en ai finalement très peu utilisé. J'espère que des personnes se porteront volontaires pour manger le reste!
    Les biscuits sont moelleux et parfumés, un chouilla trop sucrés à mon goût mais c'est sans doute à cause du caramel! Je pense que la prochaine fois, je testerai la version au Nutella.

    lundi 1 août 2016

    Jardin août 2016

    Quelques photos de mon jardin et un petit bilan.

    Mes jardinières bégonia-géranium sont plutôt réussies je trouve, même si le bégonia n'est pas ma fleur préférée.


    Mes verveines ont finalement fait des fleurs. Ce n'était pas gagné, elles ont vraiment souffert à un moment donné. Il y a eu quelques pertes (3-4 plants sur 10), mais ceux qui ont survécu sont magnifiques. Les mufliers eux se plaisent beaucoup: ils ont pris en volume et donnent régulièrement des fleurs très colorées. Sur la photo, on est en fin de période, ça devrait repartir une fois que j'aurai enlevé les fleurs fanées...


    Les tomates poussent doucement: sur les 6 pieds plantés, seuls 2 ont des fruits. Certains n'ont que des feuilles et les autres végètent. Les tomates sont encore bien vertes, je crains qu'elles ne mûrissent pendant LA semaine où je serai en vacances...


    Dans le bac devant la maison, toutes les reine-marguerites plantées sont mortes. Les roses d'inde, elles, ont bien tenu le choc. Même si elles ne s'étalent pas trop, elles donnent régulièrement de gros pompons lumineux. Ils sont un peu éclipsés par les zinnias que j'avais repiqués après un semis maison. Les minuscules pousses se sont transformées en monstrueuses tiges vertes avec quelques fleurs au bout tout de même! J'ai retrouvé le sachet de graines, j'ai constaté que j'avais pris la variété "zinnia géant de Californie". La prochaine fois, j'opterai pour une variété naine... Après avoir fait la photo, j'ai déplacé quelques plants de roses d'inde cachées sous les feuillages pour qu'ils puissent avoir un peu de lumière.


    Je n'ai pas pris de photos des fraisiers, ils sont minables. Je pense que nous n'avons même pas mangé 10 fraises! Je pense que je ferai plutôt des fleurs dans les jardinières l'an prochain!

    dimanche 19 juin 2016

    Concours de gâteaux

    Ce week-end, un concours du meilleur gâteau de la résidence était organisé. Comme le jury était composé de filles de 9 à 14 ans, j'ai dégainé mon roulé girly à la framboise. Cette fois, j'ai essayé de faire des points plus réguliers, mais on voit bien sur la photo que c'est encore loin d'être parfait! En garniture, je me suis contenté de gelée de framboise. Comme le roulé était un peu perdu sur le plat, j'ai fait une décoration à base d'une variante des biscuits marbrés en remplaçant le cacao par de la gelée de framboise et du colorant rouge. Le rendu est moins flashy que ce que je souhaitais, mais visiblement, c'était suffisant car j'ai gagné... Mon gâteau a été jugé bon ET beau. Youpi!
    J'ai pu goûter aux gâteaux concurrents (au chocolat et à l'ananas), ils étaient très bons également. J'en ai d'ailleurs récupéré quelques parts...

    Brioche "Butchy"

    Allez savoir pourquoi, j'ai eu une soudaine envie de faire une brioche... Pourtant, depuis le temps, je devrais être vaccinée, le résultat étant souvent décevant.
    Donc en début de semaine, j'ai essayé une recette trouvée sur le livre de recette de Cuisinart (marque de mon robot). Je n'ai pas fait de photos car, la pâte n'ayant pas levé, ce n'était pas très joli à voir. La brioche avait bon goût, mais la mie était beaucoup trop dense.
    Hier soir, j'ai récidivé avec une autre recette, celle de la brioche "butchy". En utilisant le même robot et la même levure, la pâte a levé comme un champignon. Mais pourquoi???? C'est vrai que d'un côté on utilise du beurre et de l'autre de la crème fraîche, mais une telle différence reste un mystère pour moi. J'avais divisé les proportions de la recette initiale par 2 pour un premier essai et j'ai bien fait car mon robot n'aurait pas été assez puissant pour pétrir correctement avec une base de 500g de farine. Plutôt que de faire une grande brioche, j'ai opté pour des brioches individuelles. J'ai utilisé mes cercles à pâtisserie. J'ai mis une toute petite boule de pâte qui ne touchait même pas les bords, et à la fin, j'ai obtenu des brioches ENORMES!!! J'ai d'ailleurs eu du mal à les décoller du cercle, j'aurais dû les beurrer un peu je pense. Pour en revenir aux brioches, juste un mot: VICTOIRE! J'ai enfin obtenu une mie filante comme je le voulais! En revanche niveau goût, ça manque d'un petit quelque chose pour être dégusté nature (du sucre???). En tous cas, avec de la confiture de framboise, c'est une tuerie. Je vais enfin pouvoir faire de la bonne brioche pour le petit déjeuner du week-end :o)

    dimanche 12 juin 2016

    Galettes de courgettes

    Le chou-fleur et les brocolis étant désormais à éviter pour mon estomac fragile (!), les courgettes reviennent TRES régulièrement au menu. Il faut donc trouver de nouvelles manières de les cuisiner. Ce midi, j'ai testé les galettes de courgettes. J'ai suivi cette recette, sachant qu'au départ j'avais 1 kg de courgettes et pas 500g mais que je n'ai pas doublé les proportions pour autant. Ce que j'apprécie dans cette recette, c'est l'utilisation de la chapelure et non de la farine pour que les galettes se tiennent. Je pense que c'est moins bourratif. Mes galettes ne sont pas très belles, mais cela vient du fait que je ne les ai pas faites frire dans l'huile, ce n'est pas mon genre. J'ai utilisé des cercles pour la cuisson au départ, ça évite que tout ne s'étale lamentablement dans la poêle. Par contre, ne pas faire comme moi, il faut rester à côté pendant la cuisson, car ça brûle d'un seul coup quand on ne met pas beaucoup d'huile...

    Fraises du jardin

    Cette semaine, nous avons dégusté les premières fraises du jardin: elles ont un vrai goût de fraise et se mangent telles quelles car suffisamment sucrées. J'insiste sur le terme "déguster", car avec 8 fraises pour 2 en une semaine, on ne va pas en faire une indigestion!!!