samedi 10 novembre 2018

Rochers à la noix de coco et aux amandes

J'ai fait des sablés fourrés au chocolat pour le dessert (les gaufres étant pour le petit déjeuner!) et comme il me restait 2 blancs d'oeufs, j'ai en ai fait des rochers à la noix de coco. Bien entendu, je n'avais que 50g de noix de coco râpée, j'ai donc complété avec de la poudre d'amande. Avec la cuisson préalable au bain-marie, on obtient un rocher moelleux à coeur et le mélange coco-amande est vraiment excellent. Je remets la recette avec ces nouvelles proportions car ils sont vraiment meilleurs qu'à la noix de coco seule.

Ingrédients (pour une dizaine de rochers)

  • 2 blancs d'oeuf
  • 90g de sucre
  • 50g de noix de coco râpée
  • 50g de poudre d'amande

  • Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients. Placer au bain-marie le saladier et mélanger durant 5 à 10 minutes (ceci permet de garder un coeur tendre après cuisson ). Façonner les rochers avec deux petites cuillères ou à la poche à douille (la texture de la pâte s'y prête très bien et c'est beaucoup plus rapide).Déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Cuire 10 à 15 minutes à 180°C, jusqu'à ce que les rochers soient dorés.

    Gaufres liégeoises

    Ce week-end, j'étais chargée de faire des "Belgian Waffles". Je pensais qu'il s'agissait de gaufres liégeoises, et que les Américains, pas très doués en géographie, les avaient renommées "Belges". En fait, en allant voir sur le net, il s'agirait plutôt de gaufres tout à fait classiques...
    Ce n'est pas très grave, cela m'a permis de tester une nouvelle recette de gaufres liégeoises, beaucoup moins riche que celle que je fais habituellement (150g de beurre pour 500g de farine contre 375g de farine pour l'autre). Je l'avais repérée depuis un moment, mais je n'avais jamais eu l'occasion de la faire. La préparation décrite ressemble trait pour trait à celle d'une brioche avec un peu moins de levure, je pense que si on la façonnait en boule au lieu de faire cuire au gaufrier, on obtiendrait une brioche. Je n'ai pas mis le sucre perlé, car j'ai la hantise qu'il caramélise et fasse coller les gaufres. La pâte s'est très peu étalée à la cuisson, j'ai donc obtenu des mini-gaufres. Elles sont très moelleuses et délicieuses natures ou avec du sucre, du miel ou de la confiture. J'ai fait plusieurs cuissons car elles sont meilleures encore un peu chaudes, mais celles mangées froides au goûter sont très correctes également. Je mets ici la recette avec les proportions de Chef Nini, mais avec la technique de préparation de pâte de la première recette que j'avais testée pour que je puisse l'essayer la prochaine fois.

    Ingrédients (pour environ 16 gaufres)

  • 500g de farine
  • 20 cl de lait
  • 4 cs de sucre ou vergeoise
  • 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
  • 1 teaspoon de sel fin
  • 2 oeufs (calibre moyen)
  • 150 g de beurre


  • Mélanger la farine avec le sucre, le sel et la levure. Faire une fontaine et casser les oeufs au centre. Ajouter le lait tiède. Mélanger bien à l'aide d'une spatule : la pâte doit être assez compacte. Laisser reposer 30 minutes à chaleur ambiante et à l’abri des courants d’air.
    Ajouter ensuite le beurre fondu, mélanger soigneusement pour que les deux ingrédients soient bien incorporés. La pâte va se détendre un peu. Laisser reposer au moins 20 à 30 minutes avant de l'utiliser ou plus. Déposer une bonne cuillère à soupe de pâte au centre des plaques bien chaudes et laisser cuire. Surveiller la cuisson car elle est assez rapide. Les gaufres sont cuites dès qu'elles sont bien dorées.


    samedi 29 septembre 2018

    Gâteau roulé à la confiture

    Cette semaine sur le blog de C’est ma fournée, Valérie proposait une recette de gâteau roulé japonais. La base est une pâte à choux et non une génoise. Ça tombe bien, je n’aime pas trop la génoise. Le goût d’oeuf est beaucoup trop prononcé. En plus, c’est délicat à démouler et à rouler. Ce biscuit demande certes un peu plus de préparation, mais le jeu en vaut la chandelle : il est très moelleux, on peu le rouler froid sans crainte de le casser.
    Pour ce premier essai, je l’ai fourré à la gelée de framboises maison. Il faut prendre des petites parts, car il était quand même un peu bourratif.
    Je pense que j’essaierai d’en refaire un avec la pâte colorée, comme mon roulé girly à la framboise.

    dimanche 16 septembre 2018

    Nouveaux venus dans le jardin

    Cette année, les plates-bandes du fond du jardin ont été un échec: j'avais semé un mélange de fleurs d'un côté et des fleurs de lin de l'autre. le résultat était minable. Du coup, je me dis qu'il serait sans doute plus judicieux de planter des arbustes à fleurs.
    Je suis allée chez Truffaut et j'ai acheté un hibiscus et de la sauge de Sibérie. J'aime beaucoup cette dernière, je la trouve élégante, et en plus, elle sent très bon. L'hibiscus me semble également adapté: il y en a beaucoup dans le voisinage (donc le climat lui convient) et ils sont quasiment toujours fleuris.
    Photos du T0, on verra l'année prochaine si tout a bien poussé!

    dimanche 5 août 2018

    Gâteau au yaourt et chocolat blanc

    J'ai découvert le blog de "Il était une fois la pâtisserie" ce week-end et j'y ai trouvé une recette intéressante: un gâteau au yaourt où l'huile est remplacée par du chocolat blanc. Le gâteau à rien ayant toujours autant de succès à la maison, je me devais de réaliser cette recette. J'ai bien utilisé de la maizena et du bicarbonate de sodium, mais je suis déçue par l'aspect du gâteau : il n'a pas gonflé de la même manière qu'avec la levure.
    Du coup, pas de photo. Au goût, il est très bon, moelleux comme il faut, peut-être un peu sucré car j'ai mis 100g de chocolat blanc au lieu de 60g. Recette à garder en cas de demande de gâteau à rien!

    mercredi 1 août 2018

    Marbré chocolat-pistache

    En allant chez Zodio dimanche dernier pour faire mon stock de barres chocolat, je suis tombée sur de la pâte de pistache. Comme j'avais mangé un gâteau avec une base de biscuit pistache la semaine d'avant et que j'avais bien apprécié, j'en ai acheté un pot. Mais que faire avec? J'ai opté pour quelque chose de simple : le marbré chocolat-pistache.
    J'ai pris ma recette habituelle de marbré que j'ai légèrement modifiée pour l'occasion: au lieu de parfumer avec du cacao amer, j'ai fait fondre 100 g de chocolat. Et j'ai mis 2 cuillères à café de pâte de pistache pour l'autre partie de pâte. Le gâteau était divinement moelleux, surtout le lendemain. Par contre, le chocolat l'emportait trop sur la pistache.
    Les proportions sont à revoir, je dois faire un nouvel essai...

    lundi 9 juillet 2018

    Confiture et gelée de framboise 2018

    Après la groseille, la framboise. J'avais peur de m'y prendre un peu tard, mais finalement j'ai pu ramasser ce que je voulais.
    J'ai fait 2 tournées cette fois-ci, sans Vitpris (j'ai oublié d'en racheter). Pour la 1ère tournée, j'ai juste fait un passage au presse-purée avec la grille fine (comme pour la gelée de groseille la fois précédente), et au moment de la mise en pots, je me suis rendue compte qu'il y avait une quantité énorme de pépins :-(
    Pour la 2ème tournée, j'ai fait un passage supplémentaire dans le tamis de mon pied mixeur, et là c'était beaucoup mieux. Au final, j'ai fait 7 + 6 pots. Je verrai ce que donne la texture sans Vitpris, le reliquat conservé au frigo avait l'air figé.